L’aluminium

L’aluminium est très toxique, mais comment fait l’aluminium pour arriver dans notre corps ?

Par plusieurs biais :

– l’eau du robinet (l’aluminium est utilisé pour réduire les bactéries et améliorer sa couleur)
– les emballages
– les canettes (le soda acide absorbe toute la nocivité !)
– les casseroles en aluminium
– les contenants en aluminium (barquettes de produits congelés par exemple)
– les briques Tetra Pak (lait, jus de fruits, sauces tomates etc.)
– les déodorants
– colorations capillaires
– les cosmétiques
– les vaccins
– certains médicaments (pansements gastro-intestinaux)
– certains aliments (cerises confites, pâtisseries et décors pour pâtisserie, confiseries, charcuteries, potage et purées en poudre, fromage industriels etc.)
– papier aluminium utilisé en cuisine
Les expériences chez le rat montrent que l’aluminium ingéré se retrouve dans une certaine partie du cerveau et ne peut plus en sortir; là où il est placé, il coupe la communication entre les neurones.

Votre état de santé général joue aussi un rôle, si vous avez une insuffisance rénale où une fragilité des intestins, votre corps absorbe davantage l’aluminium.
Une étude faite sur des bébés alimentés par perfusions (dont la moitié contenait une solution nutritive contenant de l’aluminium), montra un développement mental altéré pour ceux qui avaient ingérés l’aluminium (quelle maman est assez folle pour proposer son bébé à une telle expérience ??)

Dans les additifs alimentaires :

E120 – cochenille, acide carminique, mais contient de l’aluminium lorsqu’il est transformé en laque aluminique.

E173 – aluminium, colorant métal
(en Belgique, l’utilisation est limitée uniquement en couche de surface de sucrerie et pour la décoration des gâteaux et tartes)

E180 – sels calciques d’aluminium, colorant rouge

E520 – sulfate d’aluminium
E521 – Sulfate d’aluminium sodique, épaississant
E522 – Sulfate d’aluminium potassique, acidifiant
E523 – Sulfate d’aluminium ammonique, épaississant

Tous nocif pour les reins et le système nerveux. On les trouve dans les fruits confits ou cristallisé et le blanc d’œufs en poudre.
E541, E541i, E541ii – acide aluminoisodique, acidifiant

E554 – Silicate aluminosodique. On en trouve dans certains arômes et colorants, et dans le sel de table.
E555 – Silicate aluminopotassique
E556 – Silicate aluminocalcique
Nocif pour le le système nerveux et pendant la grossesse.

Les E554, E555, E556 qui sont des anti-agglomérants sont interdits en Belgique depuis 2014, sauf pour le sel de table et le traitement de surface du fromage affiné.

E557 – silicate de zinc
E558 – bentonite
E559 – kaolin, silicate d’aluminium
E1452 – octényl succinate d’amidon d’aluminium, émulsifiant
(Il faut bien sûr faire attention à tous les additifs alimentaires, voir la page correspondante)

Les laques aluminiques sont utilisées pour modifier les propriétés physiques d’un colorant. On en trouve dans certains médicaments (antibiotiques et autres).

 Les effets toxiques :
– système nerveux central : encéphalopathies, troubles psychomoteurs
– maladie d’Alzheimer
– pour le tissu osseux
– pour les poumons
– allergies à certains implants
– cancer
– asthme
– hyperactivité chez les enfants
– problèmes de thyroide
– allergies

N’utilisez donc pas de contenant en aluminium
– pour la cuisson, même au four à micro-ondes, encore moins s’il est abimé.
– pour la conservation, y compris les feuilles de papier d’aluminium
– pour la conservation des légumes acides (tomates, citron, chou, épinards etc.)
– ne cuisinez plus de papillotes dans du papier aluminium

Comme pour les additifs alimentaires, les instances de santé nous disent qu’ils ne sont pas nocifs car ce sont des petites doses, mais si vous ingérez plusieurs petites doses dans la journées, le cocktail est explosif !

Faites d’autant plus attention à l’aluminium si vous avez des problèmes rénaux !
La dose hebdomadaire tolérable définie par l’EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments) est de 1mg par kg par semaine.
Si vous pesez 60 kg, vous ne devez pas dépasser 2,4 mg.

EN RÉSUMÉ…
– jetez vos contenants et casseroles en aluminium
– soyez attentifs aux additifs dans les produits que vous achetez
– essayez de ne pas consommer que de l’eau du robinet (continuez à cuire vos aliments avec, mais buvez de l’eau de source en bouteille) (voir la page sur l’eau)
– ne vous colorez plus les cheveux (préférez les mèches si vraiment vous ne voulez pas garder vos cheveux naturels)
– même dans les produits BIO, vérifiez les étiquettes, certains en comportent tout de même