Fruits et légumes

Je vous conseille de  vous nourrir au maximum de fruits et légumes BIO.
Bien entendu, ne vous rendez pas malade si vous en consommez des non-BIO lorsque vous êtes invité, ou durant des fins de mois difficiles !

Voici les fruits et légumes non-BIO que vous devez vraiment éviter car il absorbent plus que les autres les pesticides et autres traitements chimiques (PCB, mycotoxines etc.) :

° fraises ° tomates

Sachez que le rinçage n’élimine pas les pesticides !
Les épluchez réduit les doses mais vous ôte une grande partie des nutriments.

° pêches / nectarines ° concombres
° pommes ° épinards
° cerises ° carottes
° raisins ° pommes de terre
° laitues ° poireaux
° myrtilles ° petits pois

(Étude de EWG – Environmental Working Group)

Pensez-y aussi lorsque vous consommez des yaourts, compotes ou autre desserts lorsqu’ils ne sont pas BIO, cela ne concerne pas uniquement les fruits frais…

Autre solution, plantez au moins des tomates, deux pieds de persil et de basilic dans un coin de votre jardin si vous le pouvez. Vous vous rendrez compte du vrai goût des tomates et vous n’en achèterez plus jamais en supermarché !
S’il vous reste une petite place pour un ou deux pieds de courgettes (de variété non coureuse, qui ne prend pas trop de place), vous serez au top !

Outre les pesticides, il faut savoir que vos fruits et légumes passent par toutes sortes de traitements avant d’arriver sur les étals : irradiation (interdit en agriculture BIO), fongicides, insecticides, herbicides etc…

Que penser des fruits et légumes BIO des grandes surfaces ?

Ils peuvent dépanner, mais attention ! Nous ne sommes pas à l’abri de fruits et légumes BIO venant de l’étranger bourrés aux Pesticides…

bioPar ailleurs, il m’est souvent arrivé de constater que certains produits BIO de mon supermarché étaient plus chers que chez mon maraîcher BIO de Grasse…

Souvent, les grandes surfaces se fournissent dans des pays étrangers, car la France ne produit pas assez pour pouvoir approvisionner tous les magasins : pomme de terre d’Égypte, patates douces d’Israël, avocats d’Afrique du Sud ou du Mexique, poires d’Argentine etc… J’ai même vu de l’ail d’Argentine !!

Aussi, le BIO provenant de l’étranger n’est souvent… pas BIO !
Lors de vérifications, des aliments sont souvent contrôlés positifs à certains insecticides toxiques interdits dans l’Union Européenne !

EN RÉSUMÉ…
Il m’est arrivé un jour, dans ma précipitation, de ne pas regarder la provenance du millet décortiqué BIO que j’achetais…
Il venait d’Ukraine !! Vive le millet cultivé proche de Tchernobyl

Je vous conseille par ailleurs de ne consommer que les fruits et légumes de saison.
La nature est bien faite et si les tomates ne poussent pas en hiver, c’est que ce ne sont pas les vitamines principales dont notre corps a besoin. Rien ne vous empêche, bien sûr, de faire des conserves de vos tomates pour les consommer en hiver :-)

Pour information, voici – entre autres – quelques effets toxiques des pesticides :
– toxiques pour le système nerveux
– cancérigènes
– dangereux pour le système hormonal

Afin de faire « d’une pierre deux coup », vous pouvez commander vos fruits et légumes dans une AMAP ! (voir page correspondante sur les AMAP)

« Pendant les deux guerres mondiales, les armes chimiques (composés organophosphorés) sont développées et utilisées, comme le gaz sarin, le gaz moutarde, puis introduites ensuite comme insecticides, remplaçant les traitements composés de minéraux ou de plantes : zinc, cuivre, manganèse, plomb, pyrèthre (fleurs séchées du chrysanthème), sulfate de nicotine etc.
Les sociétés qui ont créé ces armes : Bayer (gaz moutarde), BASF, Monsanto (agent orange), Farben (zyklon), Agfa et d’autres… »